France TV : Michel Field annonce la fin de « Des paroles et des actes » 4/5 (1)

Pour la première fois depuis son recrutement, en décembre dernier, par Delphine Ernotte à la tête de l’information à France Télévisions, Michel Field s’est exprimé publiquement. Il l’a fait au Grand Direct des médias sur Europe 1, animé par Jean-Marc Morandini. Il a défini les contours de la future chaîne d’information publique qui sera lancée en septembre. Cette dernière, que certains voient comme un moyen de pression en vue de la réélection de François Hollande, ne sera « pas politique », avance Michel Field. « Il faut arrêter ce fantasme des politiques qu’en tenant des chaînes on tient l’information. »
Le nom de la chaîne, France Info TV ou France TV Info, n’a pas encore été tranché, tout comme le canal choisi sur la TNT, qui « pourrait être dans les vingt premiers numéros », espère Michel Field. Comprendre : France 4 (canal 14) ou France Ô (canal 19) pourrait éventuellement migrer vers le canal 27, le premier libre sur la TNT, la nouvelle chaîne prenant sa place. « La chaîne d’information ne fera pas de hard news et l’offre sera d’abord numérique. C’est une formidable opportunité de mobiliser les rédactions et de montrer au contribuable qu’on peut faire un service public performant sans dépenser plus. »
Source provenant de Le Point
Contestation

  Les téléspectateurs n’auront-ils pas trop d’offres avec quatre chaînes d’information (BFM TV, i>Télé, LCI et la nouvelle chaîne publique) ? « Non », assure Michel Field, avant de tacler Alain Weill, PDG de BFM TV, qui « hurle au loup à chaque fois qu’on modifie son périmètre ».
Sur la rumeur de départ de David Pujadas, enfin, le nouveau directeur de l’information de France Télévisions a martelé : « Je déteste ce genre d’insinuations, nous sommes des professionnels. David a toute ma confiance. » Mais l’émission Des paroles et des actes (DPDA) sera bien remplacée par un nouveau programme, toujours présenté par David Pujadas. « DPDA commencer à dater, elle a déjà donné tout son jus », justifie le directeur de l’information. Léa Salamé, chroniqueuse dans On n’est pas couché (ONPC) le samedi soir, a été invitée à y participer. « Cela dépend désormais d’elle », précise Michel Field.