Grève des contrôleurs aériens: trafic fortement perturbé 3/5 (1)

Lundi 21 mars 2016, 06h46
Le trafic dans les aéroports parisiens était fortement perturbé dimanche, surtout à Orly, en raison d’une grève des contrôleurs aériens appelée à se poursuivre lundi et qui a également engendré des retards et annulations dans d’autres aéroports français.
« On devait partir à 14H35. Il était écrit sur les écrans que le vol était maintenu, mais on a appris qu’en réalité le vol était retardé de 4 heures », s’énerve Sophie Leost, une passagère en partance de Roissy pour Barcelone.
Source provenant de linternaute
Contestation

  « Près de 40 % des vols sont retardés » à Roissy, a rapporté à l’AFP une source aéroportuaire, alors que l’aéroport compte en moyenne 1.400 vols par jour.
« Il n’y a aucune communication, la compagnie devrait au moins nous donner à boire, mais elle est inexistante et comme on a déjà passé les contrôles, on ne peut pas aller se plaindre au comptoir ! On suppose que c’est lié à la grève des contrôleurs aériens, mais comme on ne nous dit rien… », poursuit Mme Leost.
A Orly, où le mouvement lancé par l’Unsa (troisième syndicat chez les aiguilleurs) « s’est durci en début d’après-midi », seulement 50% du trafic était assuré dimanche, selon une autre source aéroportuaire.
Et, tandis que se profile le couvre-feu pendant lequel, de 23H30 à 06H00, aucun avion ne décolle ni n’atterrit, la situation était chaotique dans le deuxième aéroport parisien, au point que certaines compagnies ont dû se résoudre à acheminer des passagers par car.